loader image

MEP Interface

Renens

Mandats d’étude parallèles en deux degrés pour la rénovation intérieure et extérieure du bâtiment administratif des transports lausannois. 150 collaborateurs répartis sur 4 niveaux.

La transformation des locaux administratifs des tl présente deux enjeux majeurs: répondre à la croissance des besoins en relation avec l’augmentation constante de l’offre de transport et faire face à l’obsolescence du bâtiment. INTERFACE vise également à apporter une bouffée d’air aux utilisateurs du bâtiment et à répondre aux nouveaux défis en matière d’espaces de travail pour renforcer l’attractivité de l’entreprise.

Le bâtiment Perrelet est le centre névralgique des tl. Il mêle sur son site les locaux administratifs, le dépôt et l’atelier de maintenance, rendant ainsi conflictuelle la traversée des piétons sur la plateforme de circulation des bus. Par la création d’un appel en façade et d’une liaison piétonne végétalisée, le projet tente de redéfinir le passage réservé aux véhicules pour sécuriser la circulation des piétons et clarifier l’accès aux locaux administratifs.

INTERFACE, par la création d’un grand escalier central, renforce également la connexion entre les étages du bâtiment pour souder les collaborateurs et améliorer la cohésion entre les différents pôles d’activité.

Les plateaux sont organisés autour de deux points fixes: les noyaux de distribution centraux et les salles fermées placées dans les angles. Le décloisonnement du plan favorise ainsi les échanges entre les acteurs des différentes unités et stimule les processus de collaboration et d’innovation. De plus, il assure une large flexibilité des usages dans l’espace et dans le temps afin d’offrir un cadre de travail adapté aux besoins d’aujourd’hui et de demain.

La création d’espaces conviviaux, le bien-être des collaborateurs et l’intégration des valeurs de l’entreprise (dynamisme, innovation et accueil) sont les mots d’ordres pour le réaménagement de l’environnement de travail. L’agencement d’espaces centraux accueillants et confortables invite au partage et contribue à l’accomplissement du travail.

Pour le bien-être et la productivité de l’être humain, les facteurs essentiels mis en place dans la zone de travail sont l’ergonomie, l’acoustique, le confort thermique, la vue sur l’extérieur et la lumière naturelle.

Le confort se décline dans les locaux par le choix de matériaux naturels tels que le bois et par la présence de végétation. La matérialité et la mise en œuvre simple répondent aux notions d’économie et d’écologie dégagée par l’identité tl. Les aménagements intérieurs chaleureux et accueillants contrastent fortement avec l’environnement brut et industriel du site.

Les équipements techniques sont minimisés dans un esprit low-tech pour réduire les coûts de mise en œuvre et d’entretien. La ventilation des bureaux est assurée par une ouverture manuelle des fenêtres, impliquant les collaborateurs dans la gestion du climat.

La rénovation de l’enveloppe a été étudiée d’un point de vue énergétique et environnemental. Une isolation vient compléter l’isolation existante en vue de compenser les pertes thermiques des façades. L’impact environnemental est pris en compte dans le choix de l’isolant et du nouveau revêtement extérieur. Ce dernier tente d’unifier et de valoriser le bâtiment en respectant l’image des tl. Cette nouvelle peau en mouvement, constituée d’un bardage métallique léger et ajouré, se déploie au droit des ouvertures de fenêtre pour limiter le rayonnement solaire direct sur les postes de travail.

Partager cette page
LinkedInFacebookTwitter